Les opiacés, quand la médecine conventionnelle dépasse les bornes.

Parmi les effets des opiacés, on retrouve une diminution partielle de l’inhibition du circuit de récompense, comment? Les opioïdes vont combler les récepteurs opioïdes présents sur les neurones inhibiteurs, et ainsi altérer le fonctionnement de ces neurones, ceux-là même qui permettent de réguler à la baisse la libération de dopamine [*1].

C’est cet effet vicieux, qui mène à une libération de dopamine dérégulée, excessive et engendre une sensation d’euphorie dont on a de plus en plus de mal à se passer. Aux États-Unis, les #opiacés tuent plus que les armes à feu et les accidents de la route réunis [*2]. Une politique de l’anti-douleur depuis les années 2000 qui a, d’un côté, tué plus d’Américains que la guerre du Vietnam et d’un autre, généré plus de 35 milliards de $ de profit auprès de #Purdue Pharma et de ses partenaires.

Même si en France le problème est moindre, il est toutefois de plus en plus présent de telle sorte qu’on compte plus d’#overdoses liées à un #opioïde médicamenteux qu’à l’#héroine [*3].

1- http://opiaces-tpe.e-monsite.com/…/morph…/mode-d-action.html
2 – https://www.francetvinfo.fr/…/aux-etats-unis-les-opiaces-tu…
3 – https://www.lemonde.fr/…/opiaces-en-france-des-centaines-de…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.