Le syndrome text neck

Sans parler du syndrome text neck, dû à la position que nous adoptons face à une tablette ou un téléphone : flexion de la nuque qui désaxe le port de tête et oblige une contraction des muscles postérieurs pour compenser la chute en avant du crâne. Cela se traduit souvent par une sur-flexion de la charnière et des douleurs cervicales et inter-scapulaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.